SOTW #68 : Drifted, The Shoes

Chers amis de la Song of the Week, deuxième occurrence dans cette modeste rubrique pour le duo frenchie le plus hype du moment… Benjamin Lebeau et Guillaume Brière, les deux auteurs compositeurs, musiciens, producteurs de the Shoes ont il est vrai une actualité brûlante avec la sortie de leur second et nouvel album « Chemicals ». Ils en avaient présenté les chansons lors d’un merveilleux concert sur la Plage des Eurockéennes auquel j’avais eu la chance (le nez…) d’assister.

Partis pour réaliser un disque plus hardcore que le subtil « Crack My Bones », avec des sons dark et de l’electro qui tabasse, ils sont revenus bien vite à leur fondamentaux, soit une pop tordue, mutante aussi séduisante qu’intrigante et nourrie par les musiques urbaines, du hip hop au R n’B en passant par l’electro. A ce titre, « Drifted » est très représentative du style the Shoes, où cohabitent un beat techno tellurique brut de décoffrage et une mélodie aérienne et délicate (chantée de la voix angélique de SAGE, alias Ambroise Willaume, ex-Revolver). Des breaks inattendus, des éclaircies sonores et de fougueuses embardées rythmiques ponctuent ce morceau décidément étrange, mais aussi dansant qu’addictif.

Le clip quant à lui est tout aussi frénétique, compilant des gifs aussi bien vus que navrants (le héros de « Dawson » en train de chouiner, Nabilla, des chavs pogotant sur du gabber, Chuck Norris vous balançant un gnon dans la tronche, etc…). C’est amusant, et surtout remarquablement agencé au niveau rythmique. En un mot… Intelligent.

« Chemicals » sera probablement l’un des grands disques de l’année et the Shoes le groupe français le plus important depuis Phoenix, tenez-vous le pour dit !

Live le Grand Journal :

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x