Le genre Shoot ’em up est pratiquement aussi vieux que le jeu vidéo lui même, et force est de constater qu’il a pas mal évolué depuis Space Invaders, principalement dans son habillage. Retour sur 2 OST du genre « shmup » sorties ces dernieres années.

 

Jamestown: Legend of the Lost Colony

Jamestown
Premier jeu du studio Final Form Games, Jamestown est un shooter à scrolling vertical basé sur une dystopie bien fun, où la conquête de Mars prend place au XVIIè siècle, Brittaniques et Conquistadors se livrant une guerre sans merci pour le controle de la planète rouge.

Le jeu propose un superbe pixal art et une bande son digne des films de guerre les plus épiques. Fransisco Cerda, compositeur de tous les morceaux du jeu, nous montre ici l’étendu de son talent avec une montée en puissance jusqu’à l’apothéose du dernier niveau avec « Lost temple of Croatua » que je vous laisse apprécier ci-dessous.

 

Cuphead

Pour peu qu’on s’interesse un minimum au monde vidéoludique, impossible d’être passé à coté de Cuphead. Star « indé » des dernier salons (du « petit » studio MDHR, mais c’est Microsoft en vrai), le jeux a nécessité sept années de gestation, notamment pour l’animation, dans un style rappelant les vieilles productions animées de Disney ou encore Fleisher. Avec un gameplay entre shooter boss rush et niveaux plus classiques de type run and gun, Cuphead propose un challenge bien relevé pour fans d’arrachage de cheveux et de lancers de manettes.

Côté bande son, l’ambiance années 30 est superbement retranscrite, chaque niveau et boss ayant son propre thème. Kristofer Maddigan nous signe ici une OST délirante qui se paye même le luxe d’une nomination pour le prix JUNO d’album de jazz contemporain de l’année 2018 (rien que ça).

 

BONUS TRACK

À l’heure ou je rédige ces lignes, je viens de découvrir l’excellent shooter STEREDENN : Binary star sur Nintendo Switch, avec une ambiance « métal bas du front » plûtot cool, les fans du dernier DOOM devraient être au anges.