On ne remerciera jamais assez Damon Albarn… Qui d’autre sinon lui aurait fait découvrir aux masses qui accourent aux concerts de Gorillaz la piquante Little Simz ? Cette jeune Londonienne est en effet LA promesse hip hop britannique du moment, et un peu plus que ça. Avec ses airs de Lauryn Hill (et pas seulement physiquement, car comme l’ex-Fugees elle alterne le rap et le chant et s’accompagne parfois à la guitare) Little Simz a livré à Genève une première partie intense et physique. Cette artiste et showwoman complètement séduisante et survoltée a facilement gagné l’adhésion et déclenché les vivats de la foule avant de revenir sur scène avec Gorillaz pour balancer un furieux « Garage Palace », puis rapper sur « We Got The Power ». Belle découverte, on peut être sûr qu’on la reverra, cette fois-ci en vedette.