betweentheroses-cover

Sway – Between the Roses

Avant de lire la suite, je vous invite à lancer la lecture de l’objet de cet article, le premier album de Sway, Between the Roses, à l’aide du player ci-dessous comme ça je sais qu’on parlera de la même chose.

« J’suis pas objectif, c’est des potes ! » Probablement, mais d’après la section « A propos » de ce site, on est bien sur un site de potes, et quand les potes font quelque chose de bien, c’est légitime d’en parler. Et là, c’est vachement bien.

Sway s’est formé en 2014 avec des membres de feu Lads in Vertigo, Director’s Cut et Le Réparateur (ceci est une sélection et ne reflète en rien la totalité des groupes dont les membres ont fait, ou font, partie). Le groupe a sorti une démo deux titres il y a plus d’un an maintenant avant de se concentrer pleinement sur la production de leur premier LP. Ca leur aura pris un peu de temps, mais le résultat est à la hauteur de l’attente.

Sway
Trop des BG tavu – © Marie-Marine Notte

Made in Lyon #DIY

Enregistrés dans la capitale du Rhône avec aux manettes Aksel Boursier dit « Le Rouquin », batteur de Sway, et Lucas Biguet-Mermet, batteur de Director’s Cut, les 9 titres ont été complètement autoproduits. Enregistrement dans le local de répèt’, post-production en home studio, pas de financement participatif, pas de maison de disque derrière, c’est de l’indépendant pur et dur. Pour les hipsters (définition du Larousse 2012) à la recherche de nouveaux groupes, allez jeter une oreille, vous pourrez toujours dire que vous les avez connus avant qu’ils soient cool. Petite remarque sur la prod qui servira de « caution objectivité » à cet article, je trouve la batterie un peu beaucoup mise en avant, voilà, c’est tout. Movin on (up).

Entre les guitares de Primal Scream, les claviers des Stone Roses ou du BJM, les rythmiques du BRMC et le chant entre Jesus & Mary Chain et les Dandy Warhols, les influences se sentent tout au long de l’album mais le savant mélange de celles-ci évite de tomber dans l’hommage. Même si ça peut ne pas s’entendre à la première écoute, il y a une certaine fraicheur dans le fait de sortir un album de rock en 2016 qui n’ait pas de lien avec le garage fuzz, pas de lien avec le punk californien, pas de lien avec la Nouvelle Vague mais qui soit carrément inspiré par ces groupes britons de la fin des 80’s-début 90’s et du revival psych-rock US du début des années 2000. Une sorte de renouveau qui fait du bien, plus de 25 ans après Madchester.

LP: Long Play

Avec le retour en force du vinyl ces dernières années, beaucoup de groupes se sont mis à produire de nouveau des albums homogènes, je veux dire par là une suite de morceaux dans un certain ordre qui forme un tout cohérent. Between the Roses en fait partie, et c’est une qualité. Personnellement, j’avoue avoir un petit faible pour Wish et The Place ; j’imagine que Wise Man et la chanson éponyme feront sûrement l’unanimité et j’ai hâte de voir la fin de That’s Ok en live (bientôt j’espère). Pour faire simple et résumer ma pensée et mon ressenti en cinq mots, c’est un bon album. A classer parmi les très bonnes sorties de ce début 2016.

Ce que nous offre Sway avec ce premier opus c’est aussi la démonstration qu’il reste encore pas mal de place à prendre sur la scène rock anglophile française. Toujours malmenée et injustement discriminée par la langue qu’elle utilise (oui, encore aujourd’hui, en 2016…) on aimerait en entendre parler un peu plus. Bref, peut-être que Rebecca Manzoni peut nous sauver, en attendant on va devoir se débrouiller nous-mêmes, c’est-à-dire aller aux concerts, acheter en direct et lire la Culture de l’Ecran (haha !).

L’album n’est pour l’instant disponible qu’en version digitale, pour la simple et bonne raison que les profits venant des téléchargements vont aider le groupe à financer un pressage vinyl (CD is definitely dead). N’hésitez pas à leur filer un coup de main (et prenez le en FLAC, ALAC, AIFF ou WAV mais surtout pas en mp3), ça vous permettra d’avoir un jour la chance d’admirer en grand la superbe pochette créée par Claire Baldairon, fondatrice de Septembre Papeterie, et de profiter des 45 minutes de Between the Roses àlakewl posey dans votre canapey.

Concernant les dernières news des gaziers, ils sont actuellement en méga finale de l’Ayers Rock Boat’s Battle Of The Bands et pourraient donc partir enregistrer quelques titres à LA (California !) en cas de victoire. Ca se passe le 01/03 à Lyon et c’est gratos, GO!  Ils sont aussi en train de booker des dates un peu partout, parce que dans ton smartphone c’est bien mais en concert c’est mieux. Avis donc aux programmateurs de France et de Navarre !

BandcampFacebook

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x