Comeback scénique flamboyant pour les Parisiens Stuck in the Sound, d’autant plus qu’il eut lieu dans l’une des salles où ils ont leurs habitudes, celle de la Rodia à Besançon ce 3 février. Leur set serré, recentré sur leurs chansons les plus insolemment remuantes, haletant et dynamique, d’une grande exigence musicale (et vocale, José Reis Fontão faisant preuve d’une peu commune puissance et d’un lyrisme dans les aigus; il se révèle avec ça un épatant et infatigable frontman) a tapé dans le mille et mis le public à genoux. On ne peut donc que se réjouir de ce retour également discographique, les cinq Stuck s’apprêtant à sortir une chanson par mois cette année, en commençant par ce saignant « Badroom ». Pourtant, si leur public est manifestement fidèle et en redemande, c’est en Amérique latine et en Espagne que leur rock dur, mais jamais hard ni heavy, cartonne vraiment. Allez comprendre…