« A voix haute, la force de la parole » est un documentaire de Stéphane de Freitas et Ladj Ly, diffusé pour la première fois en novembre 2016, dans l’émission infrarouge sur France 2.

Il traite du concours de plaidoirie « Eloquencia », organisé par l’association du même nom au sein de l’Université de Saint-Denis, qui a pour objectif d’élire le meilleur orateur du 93. Le concours est ouvert aux étudiants de tous cursus et permet ainsi à la jeunesse des banlieues de se livrer à l’exercice de la plaidoirie avec l’aide de nombreux professionnels.

Le documentaire est en premier lieu un film militant. Il met en scène des étudiants d’une grande mixité sociale. Certains sont issus de bons lycées parisiens, d’autres de lycées professionnels plus difficiles, certains sont français depuis toujours, d’autres sont arrivés en France plus tardivement, mais tous sont égaux face à cet exercice. La mixité, l’égalité, le respect ou encore l’humilité sont autant de valeurs transmises à travers la caméra des réalisateurs.

« A voix haute » est ensuite instructif et pédagogique. Les élèves sont préparés pendant trois mois à ce concours d’éloquence par un avocat, un professeur d’expression scénique, un slameur et un coach vocal. Les conseils donnés et les exercices auxquels se livrent les élèves nous en apprennent beaucoup sur les subtilités de l’expression orale et la force des mots.

Enfin, ce film est surtout humain. Les jeunes sont eux-mêmes, sans préparation ni répétition, ils ne jouent pas, ils sont honnêtes. Les élèves dévoilent leurs récits les plus intimes et les plus intenses. Ils brisent leurs carapaces, face aux autres mais surtout face à eux-mêmes, et c’est dans leurs expériences et leurs vécus qu’ils puisent leur force pour nourrir leur parole. De ce partage et cette sincérité naissent toute l’intensité et l’émotion du documentaire.

Des imitations de nos hommes politiques jusqu’à des mises en scène théâtrales, les étudiants sont drôles et bien dans leurs baskets, loin des clichés qui touchent la banlieue parisienne. Cette réalisation est pleine d’espoir, les étudiants se révèlent brillants, dotés d’une plume et d’une répartie incroyables, ils sont épatants et poétiques. « A voix haute » est ainsi ni triste, ni grave, il est bien au contraire plein d’humour, de bienveillance, et d’optimisme.

« À voix haute , la force de la parole », un documentaire en Stéphane de Freitas et Ladj Ly, en salle depuis le 12 avril 2017.