Le premier morceau signé Soulwax depuis… 2005 par les pourtant prolifiques frères Stephen et David Dewaele aka 2 Many DJ’s est une bombe. « Transient Program For Drums And Machinery » (« Programme éphémère pour batteries et machines« ) porte fièrement un titre new wave hard, typique de l’humour des Gantois, que Stephen chante néanmoins d’une voix charmeuse et mélodieuse. Il y raconte qu’il leur aura fallu du temps, du temps pour relancer le projet Soulwax avec pertinence et nouveauté. Et c’est complètement réussi. On est ici loin du rock, au niveau stylistique, mais l’énergie démente que ces deux types et leurs accompagnateurs (dont trois batteurs, parmi lesquels Igor Cavalera de…Sepultura!) arrivent à générer me stupéfie. Entre krautrock, electro clash et pop, Soulwax parvient à se réinventer. Ceux qui ont eu la chance de voir leur show/performance à Rock en Seine le confirmeront. A vos agendas, ils prendront l’Elysée Montmartre à l’abordage le 3 avril… Respect!