Le prochain album de Tame Impala, ironiquement titré « The Slow Rush » paraîtra enfin le 14 février 2020. Cet opus fera suite, cinq ans après, à l’excellent « Currents » que l’on savoure encore aujourd’hui. Le malin Kevin Parker envoie au compte-gouttes de nouvelles chansons en avant-goût, « Patience » et « Borderline », pépites yacht rock aussi dansantes qu’ensoleillées ont enchanté les festivals. « It Might Be Time », troisième salve, est plus dark, psychédélique et lancinante et renoue avec la pop cosmique qui caractérise le groupe australien. Avec son riff d’orgue Wurlitzer et ces sons electro venus d’ailleurs, cette chanson terriblement accrocheuse (et où la guitare est absente, Kevin Parker pouvant tout se permettre…) donne très envie d’entendre davantage de ce nouvel album… Alors oui Kevin, ça pourrait être le moment !