yPQfcG-eimk

Quoi de mieux qu’une chanson de pure pop pour donner un avant-goût de vacances ? Arborant le titre d’un des plus gros tubes mondiaux, « Want You Back » n’en est pas une reprise, mais présente toutes les qualités pour devenir l’un des succès de l’année. Les trois soeurs formant le groupe Haim font déjà partie du peloton de tête de la pop mondiale, ce single avant-coureur d’un second album (« Something To Tell You », à paraître le 7 juillet) a en effet bien des arguments.

Este, Danielle et Alana Haim sont des enfants de la balle, à l’instar des Lemon Twigs elles font de la musique depuis leur plus jeune âge en jouant derrière leurs parents dans un groupe de reprises dans la vallée de San Fernando, à l’est de Los Angeles. Enfance atypique dont elles ne prendront conscience qu’à la fin de l’adolescence, décidant alors de monter leur propre groupe. Danielle, la principale chanteuse et compositrice, rejoindra le groupe de Julian Casablancas pour la tournée de son disque « Phrazes For The Young », jouant de la guitare et des percussions. Celui-ci lui donnera le conseil avisé d’écrire des chansons plus fortes et de se concentrer sur le studio, car elle avait déjà tout ce qu’il faut pour la scène… C’est ainsi que les trois soeurs, leur nom de famille (hébreu pour « vie ») en bannière comme nom de groupe, développeront une folk-pop empreinte de classicisme, à la Fleetwood Mac, dynamisée par des arrangements et des ambiances relevant plus du R n’B et du hip hop. Le succès en 2013 du single « Forever », pétillant comme un classique des Jackson 5 et de l’album « Days Are Gone », recueil de chansons pop soignée et dansantes au charme immédiat propulse Haim au sommet des charts. De plus, elles attirent immédiatement un vrai capital sympathie, pas vraiment surfer girls, ces filles ont une allure cool un poil bohème irrésistible. Sur scène, elles montrent de plus un vrai mordant, assénant des versions beaucoup plus rock et électrique de leur bubblegum moderne. Ce n’est pas tombé dans des oreilles de sourds, comme celles de Major Lazer qui invite Danielle ou de Primal Scream qui fait monter les filles sur scène et les fait chanter dans leur dernier album « Chaosmosis ».

Pour le second album, Haim a travaillé entre autres avec Rostam Batmanglij, le cerveau derrière Vampire Weekend, et le premier extrait « Right Now », diffusé en version live en studio est un slowburn très introspectif, distordu et viscéral. Une vraie réussite qui laisse entrevoir de larges horizons. Le premier « vrai » single, ce « Want You Back » a lui aussi une saveur mélancolique, dans le couplet tout au moins, la mélodie rappelant les compositions de Christine McVie pour Fleetwood Mac. Danielle Haim essaie de récupérer un amant qu’elle avait délaissé, secondée avec autorité par les choeurs d’Este et Alana. Elles se montrent plus que convaincantes… L’arrangement en patchwork, très synthétique, ouvre la voie à un refrain conquérant, qu’on pourrait attribuer à Tom Petty ou Lindsay Buckingham (Fleetwood Mac again), soit le meilleur d’une brillante Americana. La charge pop est alors irrépressible, mais la chanson aura pris des chemins détournés pour nous soumettre. De la belle ouvrage.

Live Graham Norton Show :

La Song of the Week prend ses quartiers d’été sur cette mélodie, vous la retrouverez fin août pour une parution toujours hebdomadaire, bien entendu dans la Culture de l’Ecran. Bonnes vacances à toutes et tous.

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x