On ne va pas se le cacher, l’été c’est quand même top. Mais malheureusement tout n’est pas que soleil, plage, voyages et barbecues durant cette période estivale. Que ce soit au boulot, où on erre sans but parce qu’en juillet-août il se passe que dalle et que tous les collègues se sont fait la malle, ou en vacances quand on en a marre de bronzer, de lire Closer ou de se prendre des piquettes au tarot, le fait est qu’on a parfois tendance à s’ennuyer. Ne serait-ce qu’un instant. Comment occuper cette demi-heure d’insoutenable ennui qui précède la pause café de l’après-midi au bureau ? Et que faire durant cet inévitable temps mort qui prend place entre le retour de la plage et l’apéro ?

Ne cherchez plus, j’ai ce dont vous avez besoin. Voici pour vous une sélection de quatre petits jeux indépendants disponibles sur Steam qui sauront vous occuper juste le temps qu’il faut. Et, point essentiel, vous pouvez tous vous les procurer gratuitement. Conclusion : vous n’avez aucune bonne raison de ne pas essayer ces petites merveilles. Après si quand vous vous ennuyez vous préférez vous curer le nez ou même jouer à Candy Crush ou Pokémon Go, c’est votre problème.

Ah, oui, petit détail : certains titres mentionnés ici sont disponibles sur smartphones !

AdVenture Capitalist

Développé par les gars de chez Hyper Hippo Games et sorti en 2015, AdVenture Capitalist a tout de suite trouvé sa place aux côtés des plus grands noms du F2P (free to play). Le but du jeu est simple : faire de la thune (vous vous en seriez doutés). Vous allez commencer petit évidemment, mais les choses vont s’accélérer rapidement : le pactole durement gagné grâce à vos stands de limonade se retrouvera vite investi dans des kiosques à journaux, qui eux-mêmes vous permettront de faire l’acquisition de pizzerias, puis de bateaux de pêche, et ainsi de suite jusqu’à la compagnie pétrolière. Et paf, en un tour de main vous voilà à la tête d’une multinationale aux activités diversifiées et florissantes.

Mais ce n’est pas fini, il vous reste encore à optimiser vos gains et votre productivité. Débloquez des améliorations, engagez des managers et décuplez vos bénéfices afin de vous lancer à la conquête de l’espace (ouais, carrément) ! Mais surtout n’hésitez pas à laisser le jeu de côté pendant quelques temps, car − le temps étant de l’argent − vos managers continuent de bosser même lorsque vous ne jouez pas ! Ainsi, la prochaine fois que vous vous connecterez vous croulerez sous un immense paquet de blé que vous n’aurez plus qu’à réinvestir.

Servi par un visuel séduisant et plein d’humour (les tronches et les noms des managers sont incroyables), AdVenture Capitalist est un jeu qui permet de s’occuper facilement lorsqu’on a cinq minutes à perdre. Seul bémol à mon sens, la petite musique d’ambiance, qui quoi que très réussie n’en reste pas moins extrêmement répétitive. Alors quand on passe juste en vitesse sur le jeu le temps de gérer son business ça va, mais si on s’attarde ne serait-ce que cinq minutes on devient vite dingue… Ou alors on désactive la musique dans les options, c’est au choix.

Missing Translation

On donne dans un tout autre style avec Missing Translation. Sorti en 2015 lui aussi, c’est le premier jeu du studio madrilène AlPixel Games, jeune mais très prometteur. Il s’agit d’un petit jeu de réflexion : plongé dans une ville étrange (une sorte de Far West du futur), il vous faut rentrer chez vous en résolvant des séries de puzzles, qui activent la porte dimensionnelle par laquelle vous êtes arrivé. Il y a de l’idée, mais malheureusement les puzzles restent très simples à résoudre, et surtout ils sont assez répétitifs.

Selon moi, le véritable intérêt de Missing Translation réside dans sa direction artistique. Le parti pris du Pixel Art en noir et blanc fait des merveilles, c’est beau (si on aime le style pixel), c’est bien animé, l’atmosphère est très sympathique. Et c’est sans compter les musiques douces et variées qui nous accompagnent tout au long du jeu et qui sont très relaxantes lorsqu’on enchaîne les puzzles.

Vous pourrez aisément boucler le titre en une heure, un peu plus si vous vous amusez à causer avec les autochtones (parce que oui, il y en a, vous n’êtes pas seul). Même s’il est un peu monotone, Missing Translation vaut largement que vous lui consacriez un peu de temps, que vous le finissiez ou pas. Jetez-y un œil quoi. En plus il y a des chats partout dans ce jeu (véridique), ça vaut le coup d’aller voir non ?

The Lion’s Songlionsstory

Mon gros coup de cœur. Sorti il y a à peine deux semaines, The Lion’s Song est le premier jeu développé par le studio indépendant autrichien Mi’pu’mi Games. Présenté comme un point and click (et c’en est un), il s’agit plus globalement d’un jeu narratif du type histoire visuelle.

Vous êtes Wilma, jeune compositrice autrichienne du début du XXe siècle. Elle est brillante, et pour la pousser à donner le meilleur d’elle-même, son professeur organise un concert où elle devra jouer une nouvelle composition. Mais le concert est dans une semaine, ce qui laisse très peu de temps à Wilma. Pour qu’elle puisse se concentrer, son mentor l’envoie passer quelques jours dans une petite maison isolée de tout, au cœur des Alpes. Mais une fois là-bas, l’angoisse saisit Wilma. Le silence apaisant et tant désiré n’est pas au rendez-vous : une tempête survient, et chaque son, chaque bruit devient une gêne, un vacarme assourdissant. C’est la page blanche. Comment faire pour composer dans ces conditions ? Vous allez devoir improviser, écouter votre cœur et faire des choix pour sortir de cette impasse.

Visuellement le jeu est incroyable : le style pixel très travaillé (on est loin de l’économie de moyens de Missing Translation) et rendu dans des teintes sépia est d’une grande élégance, et permet de traduire l’ambiance de l’Autriche des années 1900. Le charme opère tout de suite. La bande son vient compléter l’atmosphère du jeu avec des bruitages réussis et de délicates mélodies, ornées de gracieux motifs de piano et de violon.

The Lion’s Song est une belle histoire, pleine de sensibilité. C’est un beau moment à passer, et qui en plus ne vous paralysera pas toute la journée devant votre écran : en allant vite vous pourrez finir le jeu en une demi-heure. Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! En effet, il ne s’agit là que du premier épisode d’une série de quatre chapitres. Ce premier volet, justement intitulé « Silence », n’est que le début d’une aventure beaucoup plus riche. Si ces premiers pas avec les gars de Mi’pu’mi Games vous plaisent, n’hésitez pas à les suivre sur les réseaux sociaux pour ne pas rater les trois prochains épisodes. En revanche ils ne seront pas gratuits. Mais s’ils s’avèrent être à la hauteur du premier volet, franchement, c’est pas grave.

The Planthe_plan

Les développeurs de chez Krillbite Studio ont le chic pour pondre des jeux novateurs. Quelques mois avant la sortie de leur excellentissime Among the Sleep en 2014, ils nous offraient The Plan. Un véritable ovni.

Dans The Plan, vous êtes une mouche. Ouais, une mouche. Et qu’est ce que ça fait une mouche ? Ça vole. Donc vous volez. Vous décollez de votre petite touffe de mousse au milieu des herbes hautes et vous vous élevez. Quelques dangers vous guettent, comme les feuilles ou les bourrasques de vent, mais aucun n’est insurmontable. Vous montez, vous montez, encore et toujours… Rien ne vous arrête. Mais où s’achèvera votre aventure ?

Les éléments du décor paraissent véritablement immenses, les teintes assez ternes de l’ensemble colle parfaitement à l’ambiance, et on apprécie surtout la grande sobriété et l’élégance du fond sonore, qui rend l’ascension de notre petit insecte d’autant plus touchante et lui confère une aura quasi mystique.

En bref, allez-y. Essayez The Plan. Il s’agit plus d’une expérience que d’un jeu, mais c’est émouvant et ça ne prend que cinq minutes. Et ça les vaut largement.

Si l’un de ces jeux vous a plu, n’hésitez pas à aller fouiller sur Steam pour en trouver d’autres du même genre (recherche par genre -> indépendant). Tous ne seront pas gratuits, loin de là, mais beaucoup sont de très grande qualité ! Quelques petites suggestions de jeux payants mais excellents pour les plus avides d’entre vous : Bastion, Limbo, Ori and the Blind Forest, Antichamber, Hotline Miami ou encore Teslagrad. Mais il en existe des dizaines d’autres !

Sur ce bonnes vacances, et bon jeu !